Sans assistance, de Milliers de déplacés arrivent à Minembwe…

1
22

MIBUNDA, SUD-KIVU – Les habitants de Mibunda en collectivité d’Itombwe arrivent en grand nombre à Minembwe depuis ce vendredi après les affrontements violents qui ont eu lieu dans leur zone.

Les localités de Mibunda connaissent d’affrontements depuis plusieurs semaines qui opposent le groupe d’auto-défense de la communauté Banyamulenge aux éléments Maimai coalisés aux rebelles burundais. Les dernières attaques venant de cette coalition contre les villages de Mibunda datent de la semaine passée. Ces groupes Mai Mai ont encore une fois attaqué les mêmes villages ce jeudi 26/09/2019.

A la suite de ces affrontements, plusieurs familles venues de Mibunda arrivent à Minembwe ce vendredi. Ces habitants errent partout et passent la nuit sous la belle étoile depuis toutes ces semaines. Ils disent que le Gouvernement Congolais et particulièrement l’armée affichent une indifférence devant les attaques de groupes armés qui troublent la sécurité dans cette zone.

Le chef Mutware contacté par Imurenge.com a affirmé que les éléments FARDC déployés à Mibunda n’affichent aucun signe de ramener la paix d’autant plus depuis leur arrivé à Mibunda de milliers de maisons ont été et continuent à être incendiées et des milliers ; des vaches sont razziées par les Maimai et lors de l’attaque d’hier jeudi, plus de 700 Vaches ont été encore une fois emportées par ces assaillants.

Contacté a ce sujet, le porte-parole de l’opération Sokola II sud du Sud-Kivu, le capitaine Dieudonné KASEREKA dit avoir tenté en vain d’appeler le T2 ainsi que le Commandant de FARDC basé à Minembwe qui devraient lui fournir de détails sur la situation de Mibunda. Tous deux avaient été injoignable selon le Capitaine Kasereka.

Les affrontements dans les hauts plateaux de Fizi et Mwenga ont causés des dégâts humains innombrables, plus de 160 villages appartenant à plusieurs communautés ont été incendies, plus de 150.000 personnes ont dû fuir leurs villages; écoles et centre de sante ont été détruites; autour de 28000 vaches de la communauté Banyamulenge ont été pillées depuis mars 2019. Cette crise humanitaire a déjà fait de centaines de morts.

Notre site, http://www.imurenge.com a eu d’informations comme quoi de villages de Kamombo, Mutenja ont été attaqués aujourd’hui. La rédaction http://www.imurenge.com est entrain de collecter les données en rapport avec ces attaques.

 

1 COMMENT

  1. Mwiriwe neza murakoze kutugezaho inkuru zukuri kandi zizewe turabakurikirana 5/
    Ndifuzako mwampa copy yizinkuru kuri E-mail yanje harahonifuza kuzerekana.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here