SHIKAMA lance un cri d’alarme à la communauté internationale aux propos de Minembwe

1
9

UVIRA, SUD KIVU:- A la suite des attaques ciblées contre plusieurs éleveurs et leurs bétails dans le Haut Plateau de Fizi-Mwenga-Uvira, la communauté Banyamulenge exige une réponse concertée gouvernement congolais et la communauté internationale.

L’un des éleveurs tués dans le haut plateau de Fizi

Les deux éleveurs Banyamulenge tués à Kananda ont été enterrés à Uvira aujourd’hui le 30/09/2019. Kananda est une localité près du Chef-Lieu du territoire de Fizi. Les deux éleveurs ont été tués ce vendredi 28 Septembre 2019 et leurs corps ont été déposés dans leur dernière demeure à la cimetière Birere en cité Uvira.

La cérémonie d’enterrement de ces defunds de la communauté Banyamulenge

Les sources locales indiquent que ces éleveurs ont été tués par les assaillants du groupe Mai Mai. Ils ont été ciblés alors que leurs pâturages se trouvaient dans les environs de villages de Kananda. Les corps de défunt prouvent que ces éleveurs avaient été tués à la suite de torture corporelle.

Un autre éleveur Tué après avoir torturé dans le haut plateaux de Fizi

Alors qu’ils sont originaires de Minembwe, les corps de ces éleveurs n’ont pas eu la chance d’être enterrer à Minembwe car il a été impossible de transporter les corps de défunt pour cause d’insécurité entre Fizi-Minembwe. Leur mort entre dans la suite d’incidents pareils qui se sont produits à Ngdanja, Kalemie et Mibunda au cours de la semaine dernière. Ces incidents malheureux s’accompagnent de razzias de leurs bétails.

Selon le chef coutumier de Minembwe Bikino Mitabu; les attaques qui visent les éleveurs Banyamulenge sont faites par les éléments Mai Mai qui se sont coalisés aux groupes armés étrangers. Notre source parle d’une crise humanitaire qui dépasse l’entendement de la population locale. Il pense qu’il y aurait de tireurs de ficelle nationaux et étrangers qui sont derrière ces événements malheureux qui emportent des vies humaines dans cette région de Minembwe et ses environs.

De son côté, le Président de la mutualité Banyamulenge-SHIKAMA à Uvira dit que le Gouvernement congolais doit prendre ses responsabilités de protéger toute la population et leurs biens sans aucune discrimination. Alexis RUHANGA affirme que dans une période de deux semaines, plus de 8 éleveurs ont été tués par les éléments dits Maimai en coalition avec ces groupes armés étrangers. Il a ajouté que le Gouvernement congolais semble afficher une mauvaise volonté en rapport avec des affrontements qui s’observent dans les Hauts Plateaux d’Uvira-Minembwe.

Alexis lance un cri d’alarme à la Communauté Internationale de venir en aide aux populations des hauts plateaux qui vivent actuellement une situation humanitaire très difficile.

Selon nos sources de Minembwe, des éléments Maimai ont mené une attaque ce matin du 30 Septembre 2019 aux villages de Kahwela (Gahwera) qui se situent à moins une dizaine de Kms Minembwe centre du détachement de la Monusco et bureau de la commune rurale. Le Bourgmestre de la commune de Minembwe condamne cet acte ignoble qui semblait visée les civils.

Mukiza Gad nous a dit que c’est aux environs de 13h00 que ces éléments Maimai ont mené cette attaque repoussée FARDC à Kahwela. Certaines sources indiquent qu’un de ces assaillants aurait perdu sa vie précise nôtre source. De questions se posent toujours par la population locale de pourqoui ces attaques perdurent.

La population de Kahwela et ses environs se trouvent dans un climat de psychose et peur d’autant plus que leur sécurité est incertaine par rapport à l’expérience de semaines passées dans les localités avoisinantes.

Signalons que des centaines ont été tués dupuis mars, aux alentours des 200 villages incendiées. Depuis les attaques de Bijombo, plus de 28000 vaches razziées par les éléments Mai Mai en collaboration avec des hommes en expression Kirundi.

1 COMMENT

  1. Que le soit disant chisekedi chilombo president de la RDC doit etre complice de cette genocide executee contre le banyamulenge du sud Kivu, cette guerre date de lomptemp depuis 1964 et ca laissee un grand nombre des morts nous a rendu minoritaire , LA solution est le decoupage de DRC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here